Lutte contre l’illettrisme en Haïti – Un don de 10.000€

Un don de 10 000 euros a été offert au ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle dans le cadre de la lutte contre l’illettrisme en Haïti. Le protocole a été signé entre le directeur général du ministère de l’Éducation nationale, M. Rénold Telfort et l’inspecteur Pierre Gericke, le représentant des clubs Rotary Rimbaud (France) et Rotary de Montoue (Italie). C’est au cours d’une cérémonie qui s’est déroulée le jeudi 5 mai dans les locaux de «l’Éducation Pour Tous» (EPT) à Pétion-Ville que le don a été remis au représentant du MENFP. Ces fonds vont être gérés par le programme Éducation pour tous (EPT). Le directeur Telfort a fait savoir que ce don de 10 000 euros permettra d’imprimer et de distribuer, à la rentrée des classes 2016-2017, un livret pédagogique contenant des fiches modèles pour le quart d’heure de lecture quotidien et le cahier-dictionnaire de la classe de lecture tels que mentionnés dans la lettre de rentrée du MENFP de septembre 2015. «On souhaite beaucoup plus d’apports de partenaires haïtiens et étrangers pour qu’on puisse mettre à la disposition d’Haïti et du monde des enfants un peu plus compétents», a insisté le D.G. du MENFP. Tout en expliquant les démarches de Rotary international qu’il représente pour collecter les fonds, Pierre Gericke, qui est à l’origine de cet appui, a indiqué que la lutte contre l’illettrisme est l’une des priorités de son organisme. Aussi, souligne-t-il, est-ce pourquoi l’idée de ce projet, partagée par Mme Chantale Roques, consultante au MENFP en ce qui concerne la lecture, a été accueillie positivement. «Nous avons récolté ces fonds à travers l’organisation d’une tombola. Nous vous les remettons aujourd’hui avec plaisir pour justement permettre le renforcement du travail déjà effectué dans le cadre de la promotion de la lecture en milieu scolaire», a déclaré l’inspecteur Gericke. Pour sa part, Mme Chantale Roques a mis l’accent non seulement sur l’importance de la lecture, mais aussi sur la compréhension de ce qu’on lit. D’après elle, ce dernier aspect intéresse beaucoup les deux clubs Rotary qui estiment que cela peut être mis en œuvre dans tout le pays. «La lecture, c’est l’affaire de tous. C’est la base de la réussite scolaire, si je sais lire mais je ne comprends pas ce que je lis, je suis en échec en mathématiques, en histoire, en sciences et dans toutes les autres matières», a encore fait remarquer Mme Roques. L’enseignement/apprentissage de la lecture en créole et en français est une initiative du gouvernement haïtien vers l’amélioration de la performance en lecture des élèves haïtiens qui présentent un caractère modélisant pour d’autres pays.

IMG_5667 IMG_5668 IMG_5693

Catégorie : Actualités, Évènements | Commentaires »

Laissez un commentaire